Et si vous aviez droit à une aide au déménagement ?

Le coût d’un déménagement s’explique aisément : l’entreprise va fournir du matériel (cartons, protections, etc.) et mettre à disposition un véhicule adapté ainsi que des professionnels spécialisés. La facture peut cependant être allégée, et même parfois totalement prise en charge, grâce aux diverses aides financières au déménagement existantes.

L’aide au déménagement des fonctionnaires

Les emplois de la fonction publique, en dehors de la fonction publique territoriale, impliquent souvent des mutations en cours de carrière, et donc des déménagements. L’administration tient cependant compte de ces contraintes en proposant une aide financière au déménagement, dont les modalités dépendent de la nature de l’emploi occupé par le fonctionnaire concerné.

Les militaires sont ainsi appelés à changer régulièrement de postes, notamment pour les officiers qui restent rarement plus de trois ou quatre ans en place. Tous les militaires ainsi mutés (soldats, marins, gendarmes, etc.) bénéficient d’une aide dépendant de la distance à parcourir et de l’ancienneté. Le montant de cette aide est généralement suffisant pour couvrir l’intégralité des frais engendrés par le déménagement.

Les enseignants peuvent bénéficier quant à eux d’une prime de déménagement forfaitaire, d’un montant de 568,50 euros ou de 1137,88 euros suivant la distance à parcourir. Cette aide est accordée sous réserve d’une ancienneté de cinq ans dans le poste avant le déménagement (ou de seulement trois ans si c’est leur première mutation). Le déménagement doit intervenir au plus tard neuf mois après la mutation.

Les autres fonctionnaires peuvent quant à eux bénéficier d’indemnités de changement de résidence : l’éligibilité à cette indemnité et le montant sont cependant très variables suivant les administrations, et il convient donc de se renseigner sur chaque cas particulier.

Les aides pour les salariés du privé

L’aide au déménagement n’est pas systématique pour les salariés du privé devant déménager dans le cadre de leur emploi. Cependant de nombreuses entreprises prévoient de telles dispositions pour inciter leurs salariés à accepter une mobilité au-delà de leur département initial. Les conventions collectives peuvent également parfois inclure de telles dispositions. Il convient dans tous les cas de se renseigner. Il est même parfois possible de négocier avec son employeur, lorsque la mutation est à son initiative, afin qu’il accepte de prendre en charge tout ou partie des frais engendrés par cette mutation !

Le soutien de la CAF aux familles nombreuses

Il est souvent nécessaire de changer de logement lorsque la famille s’agrandit : l’appartement qui était suffisant pour un couple va vite se révéler trop petit en présence d’enfants ! La Caisse d’Allocations Familiales verse ainsi une prime de déménagement aux familles nombreuses obligées de déménager, à condition qu’elles aient des revenus modestes. Le montant de cette prime dépend de la taille de la famille (il augmente pour chaque enfant au-delà du troisième). Elle est accordée lorsque la famille comprend au moins trois enfants, dont le plus jeune à moins de deux ans, et sous conditions de ressources.

L’aide de Pôle Emploi pour les chômeurs devant déménager

Le retour à l’emploi implique souvent d’accepter une mobilité géographique. Pôle Emploi a longtemps proposé une aide financière au déménagement lorsque des chômeurs pas ou peu indemnisés acceptaient un poste éloigné de leur domicile actuel. Cette aide a été supprimée. Il existe en revanche une aide à la mobilité qui permet de financer les déplacements initiaux (par exemple dans l’attente d’avoir trouvé un logement).

Contactez-nous
close slider

Contactez-nous

Faites-nous savoir comment vous contacter.

Comment pouvons-nous vous aider ?

N'hésitez pas à poser une question ou à simplement laisser un commentaire.